The secret of Kells: comparatif Blu-ray Fr - UK

Publié le par Parotaku

'The secret of Kells', appelé 'Brendan et le secret de Kells' chez nous, est un film d'animation réalisé par l'irlandais Tomm Moore en 2008.

Sorti en février 2009 en France, et un an après aux US et Grande-Bretagne, le film avait eu droit à une sortie Blu-ray chez France Television. Toutefois, cette version ne comprenait que la VF et il a fallu attendre l'automne 2010 pour voir arriver le film dans sa version anglaise, via l'éditeur Optimum.

 

BREN-BD-1

 

Le film nous conte l'histoire de Brendan, un jeune moine élevé par son oncle l'abbé Cellach, au sein de l'abbaye de Kells, en Irlande. Brendan rêve de devenir enlumineur et l'arrivé d'un des plus célèbre enlumineur de l'époque, Frère Aidan, va l'inciter à concrétiser celui-ci.

Désobéissant à son oncle, Brendan va s'aventurer dans les bois et y rencontrer Aisling, un esprit de la forêt...

 

En dehors de l'écart de dates au niveau des sorties, il est surprenant de constater que les deux éditions semblent avoir été pensées pour 2 publics différents: les enfants pour l'édition française et les adolescents et adultes pour l'édition UK. Cela se retrouve principalement au niveau des bonus: petits jeux java et illustrations à imprimer pour la première, commentaire audio, court métrage et making-of pour la deuxième.

 

BREN-BD-2

BREN-BD-3

BREN-BD-4

BREN-BD-5

 

Côté technique, en dehors du fait que chaque version ne présente le film que dans sa langue d'origine en 5.1 DTS HD Master Audio (des sous-titres pour sourds sont disponibles dans les 2 versions), le transfert vidéo numérique est de très bonne facture et l'encodage en Mpeg4 H.264 permet d'apprécier les magnifiques décors du film.

En comparant les 2 versions, on se rend compte que le débit vidéo est légèrement plus élevé sur la version anglaise, ce qui permet une meilleure qualité d'image sur les scènes compliquées à encoder. On constate aussi que la version française est légèrement plus sombre, ce qui bouche un peu les noirs sur certaines scènes... Enfin, les 2 versions souffrent malheureusement de banding, plus ou moins voyant selon les scènes, dans les zones comportant des dégradés de couleurs... peut être un problème lors du transfert des éléments animés...

 

Pour conclure, on conseillera donc aux fans du film qui désireraient le voir en VO de se tourner vers cette excellente édition UK, qui propose en plus des suppléments (comparaison avec le storyboard, modules sur le compositing et l'animation numérique) très instructifs.

L'édition française, bien que réussie techniquement, ayant été quelque peu victime du syndrome 'animation = édition pour les enfants'... malheureusement...

 

Publié dans Film & vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article